Vos questions sont entre de bonnes mains

Dossier mycoses, qui est concerné ?

+ Autres dossiers

Mycose du chat

Partager
Envoyer par email

Qu'elles se manifestent sous la forme de mycoses des bébés, de mycoses de la femme, de mycoses de l'homme, les mycoses touchent tout le monde.

Les animaux n'y échappent pas : même un animal très sain n'est pas à l'abri des mycoses, comme en attestent les mycoses du chat et les mycoses du chien.

Types de mycoses du chat

Ces mycoses ne sont pas plus graves que chez l'homme, et sont, pour certaines, les mêmes.

Cependant, la mycose du chat nécessite plus de temps pour guérir, d'où l'importance d'observer le traitement jusqu'à la fin, et ce, même si les symptômes disparaissent.

Comme chez l'être humain, la prolifération des champignons est toujours en cause. On recense :

  • Des candidoses qui affectent la peau et les muqueuses – y compris les organes internes (comme chez l'être humain).
  • Des dermatites à malassezia, qui se développent au niveau des plis.
  • Des mycoses des poils, qui sont communément appelées la teigne :
    • Celle-ci est due à un champignon dermatophyte et appartient à la famille des dermatophytoses.
    • C'est une mycose contagieuse qui peut contaminer les autres animaux ou les humains.
    • Elle se manifeste par des trous dans le pelage et l'animal se gratte beaucoup.
  • Des mycoses de la griffe, appelées onyxis.

Les causes des mycoses du chat

L'environnement et l'état de santé de l'animal jouent un rôle aussi important :

  • La mycose est souvent due à un milieu à la fois chaud, humide, et sombre.
  • Il est fréquent, surtout lorsque les animaux vivent en extérieur et côtoient d'autres animaux, que les chatons développent une teigne. Ce n'est pas une maladie grave, mais le traitement est assez long.
  • Les chats les plus sujets à avoir toutes sortes de mycoses sont ceux :
    • qui ont développé une leucose (sida du chat) et qui ont un système immunitaire affaibli ;
    • qui ont d'autres maladies et qui sont également plus fragiles ;
    • qui sont sains mais en contact avec d'autres animaux porteurs de la mycose ;
    • ayant une alimentation trop riche (notamment excès de sucres) ;
    • qui sont stressés.

Traitement et prévention

Que faire si l'on constate une mycose chez le chat ?

Tout d'abord, il faut l'emmener chez le vétérinaire pour confirmer le diagnostic. Certains symptômes peuvent parfois évoquer d'autres maladies et être une mycose, et inversement. Par exemple, la gale peut parfois ressembler à un cas de teigne.

Traitement de la mycose chez le chat

Le traitement passe par la prise d'un antifongique local, et souvent oral.

En outre, il vaut mieux mettre son chat à l'écart des autres animaux ou des personnes du même foyer pendant toute la durée du traitement, pour éviter la contamination.

Comment éviter la mycose chez le chat ?

Il convient de :

  • tenir à jour le carnet de santé de son animal et effectuer les vaccins recommandés ;
  • changer régulièrement les coussins et autres paniers où l'animal se couche, afin d'éliminer toute prolifération de champignons ;
  • se laver les mains si l'on a touché un animal extérieur avant de caresser son chat ;
  • nettoyer et désinfecter les brosses utilisées pour le brossage ;
  • bien nettoyer les surfaces chez soi avec de l'eau de Javel ;
  • veiller à donner à son chat une alimentation équilibrée, mais pas trop riche : ainsi, s'il développe une mycose, il faut éviter de lui donner du lait pendant toute la durée des soins.

D'autres règles de prévention vous seront données par votre vétérinaire.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
jean-marie boulenouar

infirmier - anesthésiste (32 ans) | polyclinique - clinique du breuil (86)

Expert

stéphane roux

aide au changement par l' hypnose ericksonienne

Expert

sylvie voullemier

coaching à domicile - marseille

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.